La sophrologie aide t-elle pour vaincre parkinson ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



La maladie de Parkinson est une maladie neurodégénérative qui touche les neurones producteurs de la dopamine situés à la base du cerveau. La dopamine est entre autres responsable des mouvements. Quand on sait que la pratique de la sophrologie active la dopamine, on comprend mieux pourquoi Parkinson et Sophrologie vont de pair.

La sophrologie aide t-elle pour vaincre parkinson ?

La pratique de la sophrologie va permettre au participant de réapprendre à respirer, libérer ses tensions et découvrir des sensations nouvelles ou disparues. Souvent, les malades perdent des perceptions dans certains membres, d’où ralentissement des mouvements. En reprenant contact avec son corps, en s’entraînant par des mouvements en pleine conscience et en réveillant ses sens, le parkinsonien va petit à petit retrouver une meilleure mobilité.

« Chaque mouvement pour le parkinsonien est une victoire »

Les émotions souvent exacerbées deviennent, à force d’entraînement, mieux gérées. C’est aussi se redonner confiance, faire le plein d’énergie et retrouver son équilibre et son ancrage. La sophrologie est en bref la science du sophrologue, visant à procurer le bien-être par une méthode alliant la relaxation et la maîtrise du mental. Nous allons développer le pourquoi de la sophrologie et son apport concret à la maladie de Parkinson.

Pourquoi la sophrologie ?

En effet, nous savons combien le bien-être émotionnel impacte véritablement l’état moteur du malade Parkinson, de même que le statut moteur influence directement l’humeur et son état émotionnel.

Dans cette interaction la sophrologie, par ailleurs mise au point par un neuropsychiatre, trouve-en tant que soin de support tout son intérêt :

  • sa motivation initiale étant de permettre de trouver en lui et maintenir ses propres capacités et de prendre conscience de son potentiel,
  • pour lui permettre, dans son quotidien et durant toute l’évolution de la maladie,
  • de trouver les ressources nécessaires pour s’adapter et interagir avec les symptômes et maintenant ainsi, le plus longtemps possible, une bonne qualité de vie ainsi qu’un bien-être psychique et physique.

La sophrologie apporte quoi concrètement au patient pour pouvoir vaincre la maladie de Parkinson ?

Améliorer son quotidien : donner des outils au patient pour l’aider à reprendre confiance en lui psychologiquement et physiquement

  • travailler sur l’équilibre moteur et émotionnel (perte d’équilibre, perte de la confiance, de repère-déprime, isolement);
  • travailler sur le sentiment de honte souvent présent chez ces personnes qui peu à peu, perdent leur capacité ;
  • retrouver la mobilité du visage et donc améliorer l’empathie, le lien aux autres ;
  • travailler sur le relâchement musculaire
  • apprendre à prendre conscience de son corps et donc à pouvoir anticiper les blocages pour s’y préparer et y faire face sans angoisse
  • percevoir l’évolution des symptômes pour en informer le médecin lors des consultations
  • travailler la respiration et la capacité respiratoire
  • travailler sur l’attention et la concentration pour une meilleure maîtrise de soi ;
  • lutter contre le stress et la dépression,
  • gérer ses émotions,
  • retrouver la volonté et la motivation pour lutter contre l’isolement social ;
  • gérer la douleur liée aux symptômes musculo-squelettiques ;
  • travailler sur le trouble du sommeil et de la vigilance.

En un mot, la sophrologie aide considérablement le patient à vaincre la maladie de Parkinson.


Lisez aussi:

Quelle alimentation pour lutter contre Parkinson ?

Ostéopathie et Parkinson: comment débloquer le corps?