Comment arrêter d’avoir des tremblements ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Le traitement dépend essentiellement de la cause. L’automédication est déconseillée, tout comme la prise d’alcool qui sont des mesures parfois efficaces, mais de manière transitoire et avec des risques d’effets indésirables conséquents.

Pour les tremblements peu invalidants au quotidien, un traitement par médicament n’est pas toujours nécessaire et le plus simple consiste à vivre avec eux, en évitant de les aggraver par des consommations excessives de café, d’alcool ou de certains médicaments. Les techniques de relaxation sont souvent aussi utiles pour réduire la tension nerveuse et donc la survenue de ces tremblements.

Comment guérir les tremblements ?

Si les tremblements deviennent invalidants malgré ces mesures simples avec persistance de difficultés pour écrire, manger ou boire.

Le recours à un traitement médicamenteux est alors envisageable, en l’absence de contre-indication : classiquement un bêta-bloquant (propranolol), sinon d’autres médicaments (anticonvulsivants, benzodiazépines, toxine botulique) sont essayés avec une efficacité et un délai d’action variable dans le cas des tremblements essentiels.

Exceptionnellement, la stimulation thalamique est proposée pour les tremblements essentiels très invalidants et ne répondant à aucun traitement médical.

Lutter contre les tremblements

Des méthodes sont possibles pour compenser le tremblement, vous pouvez changer de côté, changer de position ou changer la préhension. Parfois, changer ses gestes ne suffit pas. Il faut alors avoir recours à des aides techniques pour lutter contre le tremblement.

Traitement et prévention : quelles solutions pour guérir les tremblements ?

Pour poser son diagnostic, le médecin : commence par questionner le patient pour en savoir sur la survenue des tremblements de la main (brutales ou progressifs, etc.) mais aussi sur les conditions de leur présence ; puis il réalise un examen clinique rigoureux pendant lequel il tente de détecter un tremblement de repos ou d’action.

Le médecin peut aussi proposer des tests spécifiques, comme un test d’écriture. Il sert par exemple à détecter la présence d’une maladie neurologique. En fonction de son diagnostic, le médecin pourra proposer plusieurs traitements, et notamment :

  • des bêta-bloquants ;
  • des benzodiazépines ;
  • des anti-épileptiques ;
  • des anxiolytiques.

Dans les cas où le traitement par la prise de médicaments ne fonctionne pas, le médecin peut proposer des injections de toxine botulique (qui entraîne une paralysie des muscles), une neurochirurgie ou encore des stimulations cérébrales profondes.

Tremblements… Pas d’emballement !

Homéo, plantes et oligos nous aident à retrouver le calme. Notre cœur bat la chamade, même au repos ? Il est important de consulter. Le médecin pourra prescrire un électrocardiogramme et vérifier qu’il ne s’agit pas d’un effet secondaire d’un médicament, d’hypertension, d’un dysfonctionnement de la thyroïde, ou d’un trouble du métabolisme avec cholestérol et diabète associés impactant le rythme cardiaque.

Une cause organique ou fonctionnelle n’est pas forcément identifiable. Des tremblements qui s’installent et une sensation de fébrilité persistante peuvent aussi être liés au stress ou à la nervosité.

Comment calmer le cœur et les nerfs ? En supprimant déjà tous les excitants comme le café, le thé, les sodas, mais aussi l’alcool qui n’arrange rien, en prenant aussi du repos, et en nous appuyant sur les médecines naturelles.


Lisez aussi:

Quelle autre maladie provoque des tremblements ?

Tremblements nerveux incontrôlables au repos: que faire ?