Parkinson: peut-on guérir naturellement?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Le neurotransmetteur qui se trouve dans le cerveau appelé dopamine est important pour les habiletés motrices et les malades de Parkinson souffrent d’un manque de production de dopamine au niveau de leur cerveau. Il n’y a pas de remède unique pour soigner cette maladie, mais les médecins essaient de ralentir ses symptômes par des médicaments et des chirurgies, ce qui est un peu terrifiant en fatiguant en soi.

Il y a plusieurs composés néo tropiques naturels disponibles pour traiter la maladie de Parkinson qui ont été utilisés depuis fort longtemps. Voici cinq remèdes particuliers qui peuvent être utiles dans la lutte contre la maladie de Parkinson :

Parkinson: comment guérir naturellement ?

Les remèdes pour guérir naturellement de Parkinson

Le pois Mascate

Le pois Mascate (Mucuna pruriens ou Dolichos pruriens) est une plante annuelle qu’on retrouve dans les régions tropicales de l’Inde et de l’Afrique, où elle a été utilisée en médecine traditionnelle depuis les temps anciens. La plante est spécialement utile parce qu’elle est une source qui convient à la lévodopa, le précurseur de la dopamine, ce qui fait défaut aux personnes parkinsoniennes.

Plusieurs études suggèrent que la mucuna pruriens est un excellent remède pour traiter la maladie de Parkinson et certains chercheurs martèlent pour qu’elle ait sa place dans les prescriptions. La Mucuna pruriens aide dans la prévention de la maladie de Parkinson, elle améliore aussi l’humeur grâce à la libération de dopamine supplémentaire.

La Bacopa monnieri

La bacopa monnieri ou « hysope d’eau » est une plante qui est en passe de devenir l’un des remèdes indiens anciens les plus connus et largement étudiés en occident. Elle est utilisée pour avantager l’amélioration cognitive, l’humeur et la mémoire.

Plus important encore, la bacopa a été étudiée comme remède pour juguler la morte cellulaire neurologique du système de la dopamine. Les personnes atteintes de Parkinson manquent de dopamine parce que les cellules du cerveau qui la créent sont endommagées. La bacopa peut empêcher ces dommages.

La créatine mono hydrate

La créatine de mono hydrate est souvent considéré comme un supplément utilisé en culturisme, mais il est beaucoup plus que ça. La créatine peut être utilisée pour traiter des aspects de la maladie de Parkinson. Parce que la créatine peut préserver la création de la dopamine dans le cerveau, c’est un remède parfait pour la gestion du Parkinson.

En outre, la créatine est un composé du corps humain créé en interne, et nous le consommons dans les produits animaux. Prendre 2 à 5 grammes de créatine mono hydratée quotidiennement est bien documenté pour avoir peu d’effets secondaires, donc c’est peut-être un apport important au traitement du Parkinson.

Les Flavanols de cacao

Nous mangeons tout le chocolat noir et la maladie de Parkinson est une autre raison d’en manger. Les flavanols de cacao sont des extraits de cacao riches en composés antioxydants. Beaucoup d’entre eux sont directement en corrélation avec la production de la dopamine, c’est d’ailleurs l’une des raisons pour laquelle on se sent tellement heureux en mangeant du chocolat.

En ce qui concerne les personnes atteintes de Parkinson, un peu d’extrait de cacao quotidien pourrait fortement aider. Le cacao est un excellent remède pour améliorer l’apport de dopamine.

L’huile de poisson

Beaucoup de gens connaissent les bienfaits de l’huile de poisson pour obtenir des oméga-3, des acides gras adéquats, mais elle peut aussi aider les personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

Un symptôme commun de personnes atteintes de Parkinson est la dépression et l’huile de poisson seule à des effets anti-dépresseurs. Parce que l’huile de poisson est mieux absorbée et remplace valablement les médicaments antidépresseurs.


Lisez aussi:

Comment évolue la maladie de parkinson ?